01 43 62 22 24 / 06 61 71 73 92

secretariat-rouxel@outlook.f

Consentement éclairé

Mademoiselle, Madame, Monsieur

Pour améliorer votre situation fonctionnelle, je vais avoir le plaisir de prendre en charge votre problème orthopédique. La consultation avec un chirurgien orthopédiste est un moment important qui peut être encore plus utile pour vous si vous la préparez avec attention. Le but est que vous puissiez obtenir toute l’information dont vous avez besoin, et que vous la compreniez.

Deux cas se présentent en général :

  • Soit vous avez un problème fonctionnel mais pas de diagnostic (exemple: douleur, craquements, instabilité…)
  • Soit un diagnostic a déjà été posé (consultation préalable, résultat d’examen) et vous venez pour un avis complémentaire.

Mon rôle est d’obtenir des éléments concordants (symptômes, examen clinique, examens complémentaires) afin de définir le diagnostic le plus probable et d’en déduire une attitude thérapeutique.

Le traitement sera soit médical, soit chirurgical, soit les deux. Dans la mesure du possible, on commence toujours par un traitement médical (médicaments, infiltrations, rééducation) avant d’envisager une intervention chirurgicale. Si le traitement médical ne suffit pas, il faudra faire la part des choses entre les symptômes (douleur, instabilité, etc…) que l’on peut améliorer en vous opérant et ceux qu’on ne modifiera pas.

Votre collaboration est donc essentielle, car parfois il faut prévoir la persistance éventuelle de tel ou tel symptôme. De mon côté, les professionnels qui m’entourent apporteront par leurs compétences et leur dévouement la plus grande attention à l’établissement de votre diagnostic et de votre traitement.

En cas de décision d’une intervention chirurgicale, la Chirurgie Orthopédique, discipline fonctionnelle par excellence, nécessite bien sur une indication juste et une réalisation sans faille.

Elle nécessite aussi le consentement éclairé du patient, au besoin aidé par une personne de confiance. Notre Société Savante de référence en a écrit un que je recommande tout particulièrement :

Document information sur le risque chirurgical

Cette décision de se faire opérer requiert aussi désormais de nouveaux concepts afin d’obtenir le meilleur résultat possible :

  • participation du patient à son traitement (qui doit donc comprendre le projet médical)
  • maintien du contact en pré et post-opératoire (téléphone, internet, solutions connectées, etc..)
  • prise en charge multi-disciplinaire et orientations novatrices (gestion de la douleur, aide physique et psychique pour une récupération fonctionnelle optimum)
  • et enfin appréciation des résultats (index de qualité de vie, questionnaires de satisfaction).

Toutes ces mesures permettront de répondre aux priorités que je me suis fixées :

  • Pour chaque patient : un examen clinique rigoureux dont je suis le seul garant.
  • Une imagerie (IRM , Scanner, Echographie, Doppler) d’accès rapide et de qualité tant dans sa réalisation que dans son interprétation. Sauf cas spécifique (examens déjà réalisés, imagerie de qualité), je vous demande donc de joindre les établissements dans lesquels je travaille pour programmer vos examens (délais très courts en général). Ma secrétaire sur place peut vous aider en cas de difficultés au 01 43 62 22 24 / 06 61 71 73 92
  • Des options thérapeutiques claires, ce qui suppose une organisation stricte et des correspondants de confiance sachant que dans les cas difficiles, l’habitude est d’obtenir un avis « collégial », c’est à dire de soumettre votre cas à d’autres collègues chirurgiens et médecins
  • Des sites opératoires renommés (Clinique des Lilas et Clinique de l’Alma), appartenant au même groupe AlmaViva, ce qui me permet d’assurer un suivi opératoire maximum et de mutualiser les compétences.
  • Une politique tarifaire souple et adaptée, en ces temps de risque de médecine à deux vitesses
  • Une implication constante dans l’outil de travail
  • Une formation médicale continue ainsi qu’une diffusion de l’information orthopédique et des bonnes pratiques

Avec mes sentiments dévoués

Poser une question au Docteur Yves Rouxel